À paraître

ZAD

Une histoire de la violence : l’évacuation de Notre-Dame-des-Landes
Le 9 avril 2018, 2 500 gendarmes et des véhicules blindés sont déployés à Notre-Dame-des-Landes dans un déferlement de violence inouï. Leur mission : évacuer la zone à défendre (ZAD), investie depuis plusieurs années par des activistes écologistes opposés au projet de construction d’aéroport du Grand Ouest. Sur le champ de bataille, zadistes et forces de l’ordre s’affrontent durement, Anaïs Denet est parmi les journalistes qui couvrent l’événement.
Les acteurs de l’époque ont accepté de lui livrer leur version des faits. Enchâssés comme dans un récit choral, ces témoignages de première main donnent à Notre-Dame-des-Landes un visage humain. Celui de Brigitte, une paysanne au bord de la crise de nerfs ; du général Lizurey à l’attaque ; de Jean-Michel, zadiste non-violent ; de Nicole Klein, la préfète qui rêve de pacifier la ZAD.
Destruction, blessures, blindés en feu, grenades pour quelques hectares de terre. De quoi cette violence est-elle le nom ? Qui a vraiment gagné cette guerre ?
Genre littéraire
Documents et reportages
Époque
XXIe siècle
Acheter
Détails
0 x 0 mm
EAN
9782207162736
Date de parution
Collection