Karl Ove Knausgaard

Karl Ove Knausgaard

Les ouvrages

Karl Ove Knausgaard
Mon combat,
Karl Ove Knausgaard
Mon combat,
Karl Ove Knausgaard
Mon combat,

Autour de l'auteur

  • Entretien
    Dans les médias

    A travers la restitution sensible et implacable de ces instants si simples, Knausgaard accomplit le miracle de toucher à l'essentiel.

    L'EXPRESS - 20/01/2016 - Baptiste Liger

    Après la violence d'Au nom du père, la fascinante trivialité dans Un homme amoureux, Jeune homme remonte à la source de sa personnalité inquiète avec le récit de son enfance sur une île, entre père tyrannique, concours de caca et découverte de l'amour. Sur Twitter, Zadie Smith comparait ce livre à "du crack".

    GRAZIA - 15/01/2015 - Marguerite Baux

    Moins cruel que les deux précédents tomes, "Jeune homme" écrit la vie à l'état nu, unique et banale, parfaitement ennuyeuse ou totalement fascinante. En un sens, exactement comme la nôtre.

    ELLE - 15/01/2016 - Marguerite Baux

    Knausgaard incarne un profil d'écrivain déchu qui aime tailler la route, jouer les vagabonds et prendre des cuites - dans la lignée de Kerouac, London ou Hemingway.

    LES INROCKUPTIBLES - 13/01/2016 - Emily Barnett

    Un homme amoureux, n°1 du TOP 10 des meilleurs livres de l'année 2014.

    Un livre qui marche comme un miroir de ce que nous pensons quand nous lisons, nous aimons, nous vivons. Justement, parce que ce diable de KOK n'explique pas, ne conclut pas, ne se regarde pas écrire. Ne nous raconte pas tant sa vie que la vie qu'il écrit vite, vite, comme elle est aujourd'hui.

    TECHNIKART - L'équipe de la rédaction

    Un homme amoureux, dont l'écriture faussement banale laisse soudain surgir des envolées d'une rare puissance.

    L'EXPRESS - 19/11/14 - Baptiste Liger

    Un homme amoureux est une œuvre dense, qui explore les moindres recoins de la vie, tout en dressant un constat acerbe du modèle social scandinave. Aussi sulfureux que fascinant. Un témoignage sur ce que l'on ne saurait regarder en face.

    LIRE - Baptiste Liger - 11/14

    Mon combat est un "lit défait", que son narrateur et auteur ne cesse de refaire, de quitter et de rejoindre. Les draps sont sales, ils sentent le propre, impeccables ou froissés. Ils portent tout autant les stigmates du rêve, de l'insomnie et de la machine à laver : c'est ici que le lecteur se couche, dans les replis infinis d'une œuvre radicale et belle.

    LE MONDE DES LIVRES - Nils C.Ahl

    Il y a des accents joyciens dans Un homme amoureux, une quête d'épiphanies, de ces moments de grâce où la réalité s'ouvre sur un sens qui la dépasse. Des moments fragiles, éphémères, de simples instants. Des riens, encore, mais qui sont tout. Une foi ardente dans la puissance de l'écriture, dans sa capacité à restituer des extases.

    TRANSFUGE - 10/14 - Damien Aubel

    Pléthorique, intimidant, génial selon certains… Le projet autobiographique du Norvégien Karl Ove Knausgaard est un objet littéraire non identifié, une plongée dans les tréfonds de l'âme humaine qui évoque Proust, mais s'ancre aussi sauvagement dans le contemporain (…) Mystérieusement fascinant.

    GLAMOUR - 11/14 - Clémentine Goldszal