Collection Y


Les ouvrages

Ralf Rothmann
Maurizio Torchio
Rodolfo Fogwill
André Alexis
Valentina Diana
Laura Fernández
Iván Repila

Autour de la collection

  • Agenda
    • Une fable sur la relation de l'homme à la nature

      La nuit appartient au tigre est une fable écologique et philosophique. Sur le mode de l'allégorie, l'auteur soulève des questions intemporelles telles que la relation de l'homme à la nature, sa volonté de contrôle et de domination...

      Le 24 mars 2016

      Ouest-France

      Médias
    • Une charge antimilitariste par l'absurde et un récit très cru sur la dureté de la vie au front.

      Le 04 mai 2016

      Trois couleurs

      Médias
    • Histoire d'un livre

      "Il aura fallu six jours et "douze grammes de coke", selon la légende qu'il a lui même forgée, pour que Fogwill achève ce livre halluciné, considéré aujourd'hui comme le plus grand roman argentin écrit sur la guerre des Malouines."

      Le 13 mai 2016

      Le Monde des livres

      Médias Plus d'infos
    • Interview de Michel Honaker dans Superflu 

      Le 06 juin 2016

      Superflu

      Médias Plus d'infos
    • Le froid, les odeurs et le bruit sont restitués avec un réalisme bouleversant dans ce classique de la littérature argentine contemporaine publié pour la première fois en France.

      Juillet/août 2016

      Que tal Paris ?

      Médias
    Dans les médias

    Mais Maurizio Torchio n'est pas un prisonnier, ne l'a jamais été : diplomé de philosophie et docteur en sociologie de la communication, il travaille aujourd'hui au Centre d'archives Fiat. Écrit après cinq années de documentation et d'étude, Sur I'île, une prison, son second roman, n'en est que plus stupéfiant : pas un énième livre sur la prison, mais une claque, digne de celle que Jacques Audiard nous avait assenée avec Un prophète en 2009.

    LE MATRICULE DES ANGES - 07/09/2016 - Valérie Nigdélian

    Le Puits, "survival" beckettien aux airs de métaphore d'un monde qui touche le fond ?

    LIRE - 12/14 - Baptiste Liger

    Ce roman nous met dans la peau de quelqu'un qui perd la sienne. (...) Là commencent l'horreur, et le rire.

    MARIE CLAIRE - 12/14

    À mi-chemin entre Wes Anderson et Ken Loach, Marie-Renée Lavoie signe un roman d'initiation touchant et hilarant.

    GLAMOUR - 07/2014 - Léonard Billot