Collection Denoël & d'ailleurs


La collection de littérature étrangère Denoël & d'ailleurs développe une ligne éditoriale mêlant exigence littéraire et diversité culturelle. Connue pour ses auteurs à succès comme Arto Paasilinna, Sarah Waters ou J.G. Ballard, la collection fait aussi vivre et revivre de grandes voix de la littérature mondiale contemporaine comme Curzio Malaparte, Jack Kerouac ou Nikos Kavvaddias. D'un continent à l'autre, Denoël & d'ailleurs ouvre son catalogue en essayant toujours de privilégier l'originalité d'un style – Chuck Palahniuk, Mark Z. Danielewski et Dmitri Bykov – et l'univers singulier d'un auteur – Mircea Cartarescu, Marek Bienczyk ou encore Viktor Pelevine.
Denoël & d'ailleurs - Littérature étrangère

Autour de la collection

  • Agenda
    • Avec des mots justes, l'auteur réussit un ouvrage captivant qui prouve que, quoi qu'il advienne, chacun est capable de se redresser et rebondir sur les dépouilles du passé.

      Le 01 mai 2016

      Bruxelles culture

      Médias
    Actualité
    • Quand deux sœurs que tout oppose partent à la conquête d’une Amérique en pleine mutation.

      Entre Forest Gump et Thelma et Louise, un roman initiatique au charme fou, que l’on a envie de lire en écoutant Otis Redding, Simon & Garfunkel et les Supremes.

      En savoir plus
    Dans les médias

    A travers la restitution sensible et implacable de ces instants si simples, Knausgaard accomplit le miracle de toucher à l'essentiel.

    L'EXPRESS - 20/01/2016 - Baptiste Liger

    L'écriture d'Hans Fallada et sa manière d'aborder les différents thèmes créent un effet de concomitance avec nos préoccupations actuelles.

    BRUXELLES NEWS - 18/01/2016 - Daniel Bastié

    Après la violence d'Au nom du père, la fascinante trivialité dans Un homme amoureux, Jeune homme remonte à la source de sa personnalité inquiète avec le récit de son enfance sur une île, entre père tyrannique, concours de caca et découverte de l'amour. Sur Twitter, Zadie Smith comparait ce livre à "du crack".

    GRAZIA - 15/01/2015 - Marguerite Baux

    Moins cruel que les deux précédents tomes, "Jeune homme" écrit la vie à l'état nu, unique et banale, parfaitement ennuyeuse ou totalement fascinante. En un sens, exactement comme la nôtre.

    ELLE - 15/01/2016 - Marguerite Baux

    Knausgaard incarne un profil d'écrivain déchu qui aime tailler la route, jouer les vagabonds et prendre des cuites - dans la lignée de Kerouac, London ou Hemingway.

    LES INROCKUPTIBLES - 13/01/2016 - Emily Barnett

    Chaque texte est un document sur l'Allemagne populaire des années 20.

    LIBERATION - 2/01/2016 - Virginie Bloch-Lainé

    Qu'il dise la déchéance ou l'amour, Fallada manifeste toujours d'un fort tempérament d'écrivain. Il sait, d'un rien, transformer l'ordinaire, lui apporter un brin d'ironie ou de suspense. Témoigner d'un art de vivre périlleux, insolent, bien loin du culte actuel de la précaution.

    LE POPULAIRE - 20/12/2015

    Ce monde en crise est notre miroir. (...) Depuis leur parution initiale, l'Histoire nous a donné quelques tragiques leçons. Ne les oublions.

    LA QUINZAINE LITTERAIRE - 16/12/2015

    Des nouvelles à dévorer sans modération pour, tels des toqués de lecture, s'approcher d'un doux état de dépendance.

    LIRE - 12/2015 - Baptiste Liger

    Le monde que décrit Fallada est certes celui d'une petite bourgeoisie étriquée et revancharde, des couples qui se délitent, s'aiment mal ou se haïssent parfois. Mais dans la nuit de ce cynisme, quelques étincelles brillent.

    LE MONDE DES LIVRES - 4/12/2015 - Nicolas Weill